mardi 21 avril 2015

Huit semaines de BBG, mon ressenti

Et oui, je suis toujours en vie malgré ces huit semaines de torture.. Non, j'exagère ! Si vous n'avez pas consulté mon premier article à ce sujet, n'hésitez pas à aller le lire vous comprendrez certainement mieux ce qui va suivre. Le lien vers celui ci se trouve juste là ( oui j'aime faire des phrases bidons ! )


Résultats physique :

Les résultats de la sixième semaines furent les mêmes qu'à la quatrième. Un affinement global et léger. Non, mes jambes ne se sont pas allongées et affinées ( si seulement, assez de rêver ), mon popotin n'a pas miraculeusement fondu.. Mais je constate un raffermissement profond, je sens mes muscles, ils existent ! Cependant, d'ici là que ça se voit, j'ai encore du chemin. Mes petits abdominaux font leur bonhomme de chemin, sans trop de difficulté, dame nature aurait-elle été généreuse avec moi sur ce point ? Concernant mes bras si frêles, ils le sont toujours mais moins !
Résultats de la huitième semaine, bien trop peu étant donné que je n'ai pas été assidue pour pleins de raisons, et notamment à cause du guide !

Résultat moral :

( - ) : Moralement... Je m'ennuie à mourir ! Les exercices reviennent assez souvent et je trouve le temps long. Croyez moi, quand ça pique fort, que le temps soit long ce n'est pas du tout motivant ! Du coup, quand un exercice ne me plait pas, je le remplace par un autre qui fait travailler sensiblement les mêmes muscles mais qui me plait d'avantage ! De plus, le niveau requis pour les exercices s'accroit sans moi alors je suis obligé de les faire en mode débutant, c'est frustrant. Et la frustration c'est mauvais ! Par contre, j'ai de quoi m'amuser durant mes séances de cardio car je change souvent et à ma guise d'activité selon mes humeurs : elliptique, aerobic, kickboxing, etc.
( + ) : On devient vite accro à l'effort physique malgré les petites baisses de moral passagères ! Même si ce programme ne me correspond pas complètement, il m'a permis d'acquérir une certaine rigueur sportive et prendre goût à se bouger un peu. Il m'a d'ailleurs donné la motivation de tester un sport qui me faisait de l’œil depuis longtemps : le Yoga. J'ai trouvé ça long, et ennuyant mais hyper relaxant ! Alors je ne lâche pas et essaierais d'introduire une séance de yoga par semaine pour y prendre goût ! Et oui, j'ai trop envie de pouvoir me tordre dans tous les sens en luttant contre mes penchants de stressée compulsive.

Et maintenant ? 

Je vais essayer de tenir le programme jusqu'au bout mais de toute manière le résultat final sera "faussé" étant donné que je n'effectue pas toujours les exercices demandés. Je m'attarde plus à essayer de prendre du plaisir à faire du sport qu'à effectuer des "enchainements d'exercices horribles qui me torturent chaque secondes et millièmes de seconde". 

Petit panel des exercices que j'aime et que je hais :

 J'aime bien cet exercice, il semble ultra difficile et comme j'arrive à le faire ( oui bon, sur les genoux mais quand même ! ) je me sens tellement fière ! Et oui, même si c'est uniquement psychologique !

 Celui-ci fait bien travailler les abdos et je le  trouve plutôt simple à effectuer ! Validation !

Top du top après les ab bikes ! On sent bien travailler les bras et les abdos. En plus quand on fait un exercice du même type sans poids juste après on se sent tout léger et méga fort ! ( oui j'ai une âme de gamine encore ! )

Alerte rouge, exercices irréalisable ! Mais non de chez non, au bout de deux je n'y arrive plus ! Comment ce fait-se ? Du coup, je le remplace par le même exercice, mais non surélevé et j'ai quand même du mal. Pauvre petit bras !



On se retrouve dans 4 semaines pour le bilan final de cette aventure !
Et vous, où en êtes vous niveau sport ? Est-ce que ça se bouge le popotin facilement ?

mercredi 25 mars 2015

Quatre semaines de BBG, mon ressenti.

Une fois n'est pas coutume, nous allons parler de sport. Oui, moi Marine, celle qui a toujours été nulle en EPS, je vais vous parler sport. En effet, il y a quatre semaines de cela j'ai commencé le programme de Kayla Itsines, le fameux Bikini Body Guide, ou pour les intimes, le BBG.


Quézako ?

Pour celles et ceux qui débarqueraient d'une autre planète, je vais brièvement vous expliquer en quoi consiste ce programme. Tout d'abord, le programme s'effectue sur 12 semaines. Chaque semaine, 3 séances de renforcements musculaire sont à faire. Le lundi on fait fumer les jambes et les fessiers, le mercredi c'est le massacre des abdos et des bras, puis pour bien finir le vendredi c'est la total ! Ces séances doivent être accompagnées de séances de LISS, c'est-à-dire, d'un sport cardio qui dure entre 35 et 40 minutes et de stretching, d'étirements donc. Bien évidemment, plus vous avancez dans votre parcours plus le nombres de séance à effectuer augmente.


Pourquoi ?

Ce programme est destiné aux personnes cherchant à perdre du poids ou à celles qui voudraient se tonifier et se muscler. Il est également accompagné d'un guide nutritif pour celles qui chercheraient à maigrir. Je n'utilise pas ce dernier, n'en ressentant pas le besoin. Je ne mange pas spécialement mal et sans y faire trop attention je mange assez sainement de toute manière. N'ayant pas de poids à perdre, j'ai donc entrepris ce programme pour me tonifier, me muscler et m'obliger à faire du sport.


Résultats : 

Il faut savoir que ce programme est assez sportif et qu'il n'est pas conseillé de le commencer en étant totalement novice. Moi je n'ai jamais été très sportive mais ça faisait déjà deux ans que je faisais moi même 3 à 4 fois 20 à 30 minutes de renforcements musculaire par semaine. Je connaissais donc à peu près tous les exercices et les avaient déjà un peu expérimenté. 
Je ne posterais pas de photos de ma splendeur, je risquerais d'en rendre plus d'une jalouse ! Trêve de plaisanterie, je ne me sens pas prête à poster de telles photos à la vue de tout le monde. Il faudra donc me croire sur parole ! Pour commencer, sachez que j'ai pris entre 1 et 2 kilos. Les muscles pèsent plus lourds que le gras, même si je ne les vois pas beaucoup je me sens plus forte et ferme, c'est qu'ils sont tout de même là.
Je n'ai pas vu de changement flagrant comme on peut le voir chez certaines. J'ai juste constaté que je me tenais légèrement plus droite, ce qui est certainement dû à un renforcement  de mon dos. C'est très bien, je tiens pas spécialement à finir voutée ! Ensuite, j'ai mes abdominaux qui se sont un peu creusés et mes biceps qui pointent le bout de leur nez ! Pour ce qui est du bas du corps, je vois absolument aucun changements. C'est plutôt dommage puisque c'est précisément cette zone que je voulais raffermir et affiner. Mais en globalité je constate un léger léger ( vraiment léger ) affinement de la silhouette. De toute manière, avec mes 158 centimètre, je ne serais jamais aussi élancée qu'une nana avec un mètre de jambes ( chanceuse ).
Je suis donc actuellement dans ma cinquième semaine et ça devient vraiment dur ! Espérons que cela apportera au moins plus de résultats !
Les exercices que j'aime


Ab Bikes : Ce n'est pas trop dur à effectuer et mon dieu ce que c'est efficace ! Ca travaille vraiment en profondeur, et on le sent !


Jump Lunges : En règle générale, je préfère travailler le bas du corps. Je ne sais pas pourquoi mais je trouve cet exercice rigolo. En tout cas il fait bien travailler les muscles et le cardio, il est très complet je trouve.

Les exercices que je déteste


Burpees : Je haie les burpees, je suis nuuuuullllle. Même après ces quatre semaines je n'arrive toujours pas à en enchainer 10, au bout du cinquième je suis déjà au bout du rouleau.


Commandos : Je trouve cet exercice long et ennuyant, c'est souvent en 24 répétitions. Et puis je finis toujours par avoir mal aux poignets.


Si vous voulez suivre mes déboires sportifs et mes exploits culinaires, n'hésitez pas à me rejoindre sur instagram en cliquant ici ! 

Si tu t'es toi aussi lancée dans l'aventure, n'hésites pas à me faire partager ton expérience en commentaire ou sur ma page instagram.

vendredi 27 février 2015

La guerre des crèmes hyrdratantes [ Lavera VS Centifolia ]


La guerre est déclarée aujourd'hui, effectivement je voulais vous présenter une seule crème mais la deuxième s'est rebellée pour passer sous les projecteurs en premier ! Comment ça je ne suis pas crédible ? ... Oui, d'accord, j'en avais marre de la monotonie des revues à produit unique. ( Est-ce que je parle toujours français ? ) Donc ici se déroulera le combat entre la crème soft de la gamme "basis sensitive" de Lavera et la crème hydratante à l'extrait de feuilles de Ginkgo Biloba ( Quézako? ) de Centifolia. Ces deux crèmes sont certifiée bio et vegan, si c'est pas beau toussa !


Textures :


Elles sont très différentes. La crème Lavera s'apparente beaucoup plus à un beurre tant dans sa matière que dans son packaging. La crème Centifolia est beaucoup plus légère et liquide. D'ailleurs niveau hygiène, son packaging n'est pas parfait, mais c'est tout de même mieux que le pot Lavera. Donc finalement, tout dépend de ce que vous recherchez et préférez en matière de crème, sachant que la crème Lavera laisse un film un peu collant tandis que la crème Centifolia pénètre assez vite dans la peau. De plus, je dois vous avouer qu'il m'arrive d'utiliser cette dernière en tant que leave-in sur mes cheveux. J'ai essayé d'en faire de même avec la crème Lavera mais ce fut un échec et je me suis retrouvée avec des cheveux poisseux !

Bilan : Lavera 0 / Centifolia 1

Odeurs :

Je trouve qu'elles n'ont pas particulièrement d'odeurs très fortes qui pourraient en écœurer certain(e)s. Je les qualifierais plutôt d'odeur "neutre" mais de toute manière, c'est surtout une question personnelle. En tout cas, pas d'odeur "chimique" à mon sens.

Bilan : Lavera 1 / Centifolia 1

Efficacité :

 ( a droite : centifolia a gauche : lavera )

C'est là qu'elles ne jouent plus dans la même cours ! La crème Lavera avec sa texture un peu pâteuse ( oui je l'avoue, c'est peu flatteur ) hydrate et nourrit bien la peau. Cela tiens certainement du fait qu'elle est dédié au visage mais aussi aux corps qui comme vous le savez est toujours plus sec que le visage. Tandis que la crème Centifolia hydrate ce qu'il faut mais pas plus que ça. Si vous avez une peau à tendance sèche, passez votre chemin, elle ne vous satisferas pas même s'il est dit qu'elle est conçue pour cette peau. Tout comme la crème Lavera, elle est destinée à hydrater tout le corps mais il faut vraiment pas avoir une peau de croco avec celle-ci, sinon vous serez condamnée à vivre votre vie de reptile.

Bilan : Lavera 1 / Centifolia 0

Prix :

Vous pourrez acquérir le pot de 150mL Lavera pour 7€ et débourser 6,95€ pour 100mL pour le tube Centifolia. La crème Lavera est donc moins cher. 

Bilan : Lavera 1 / Centifolia 0

Vainqueur : 

Après un match serré, cette petite crème soft ressort gagnante de ce duel !

Mais je ne vais pas vous resservir mon sermon de fin, se forger son propre avis est toujours bien mieux !

mercredi 11 février 2015

Recette de cookies sans beurre et délicieux ! [ Chocolat inside ! ]

Bonjour tout le monde !

J'avais prévu de vous présenter une crème hydratante mais hier j'ai fait une découverte capitale en matière de gourmandise, je me devais de la partager avec vous. ( oui je suis une fille généreuse )

On va commencer par le comment du pourquoi, même si on s'en fiche un peu, ça a au moins le mérite de remplir les vides. Je suis rentrée des cours avec une faim de loup, une faim de gourmandise mais rien ne me plaisait dans le placard. J'avais envie de cookies, miam des bons cookies ! Du coup, je me suis mise en quête d'une recette de cookie, mais sans beurre car j'évite un maximum les produits laitiers. Je suis tombée sur une recette qui m'avait l'air pas mal, et évidemment je l'ai ajustée à ma sauce ( Mea culpa ! )




Ingrédients :

• 75 mL d'huile
• 90 g de sucre non raffiné de préférence
• 100 g de farine
• 25 g de poudre de noisette ( ou d'amande selon les goûts )
• 1/2 sachet de levure chimique
• 1 pincée de sel
• 1 oeuf
• 1 cuil. à café d'extrait de vanille
• Pépites de chocolat à volonté
• Quelques amandes effilées


La procédure : (tin tin tin...)

Pensez à préchauffer votre four ( ce que j'oublie quasiment tout le temps ) à 180°C. 
Dans un saladier on mélange d'abord l'huile avec le sucre, l’œuf et l'extrait de vanille. Puis on ajoute la farine mélangée avec la poudre de noisette, le sel et la levure. Enfin, on saupoudre le tout de pépites de chocolat ou tout simplement de chocolat à cuire que l'on aura préalablement concassé. Comme j'étais pressée j'avais mis des pépites mais la prochaine fois, pour satisfaire ma gourmandise je mettrais des gros morceaux de chocolat ! J'en bave d'avance... On peut ajouter des noisettes ou amandes concassées pour varier les plaisirs. Personnellement, je suis pour le bon vieux cookie aux pépites de chocolat.
Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, déposez des boules de pâte à l'aide de petites cuillères. Du moins c'est de cette manière que j'ai réussi à m'en dépatouiller ! Et c'est à ce moment là qu'on peut ajouter quelques amandes effilées pour les décorer.
Enfournez durant 10 à 20min selon la cuisson que vous souhaitez : cœur moelleux ou tout croquant. Quoi qu'il en soit, il vous faudra attendre qu'ils refroidissent avant de les gober aux risques de vous bruler !


Régalez-vous !

mercredi 21 janvier 2015

100ème article et en option un aperçu de ma petite vie


Wow déjà ? Bon c'est vrai, il a mis du temps à venir celui là, c'est pas comme si ça faisait deux mois que je n'avais pas donné signe de vie ! Oui mais j'ai des raisons (dit-elle confuse) : Manque de temps et d'inspiration !
Je me suis donc rendu compte que cet article serait le centième et je n'arrive toujours pas à y croire. Bon bien sur, après deux ans et quelques mois il était temps d'y arriver non ?
Ceci étant dit, passons à autre chose.

Quoi déjà ?

Oui Mad'moiselle !
Ne fais pas cette moue, je t'ai manqué ?

Oui..

Oh, toi aussi !



 ( Oui bon, j'ai jamais dit que j'étais saine d'esprit ) 

De toute manière, je ne me vois pas revenir comme une fleur sans vous donnez d'explications. Comme je vous en parlais dans ce post, j'étais totalement pétrifiée à l'idée de choisir ma voie. C'est chose faite. Et je ne suis pas moins pétrifiée ( anxieuse un jour, anxieuse toujours )


Actuellement en première année d'Histoire de l'Art et Archéologie, le premier semestre a été éprouvant. Étant donné que j'ai suivi durant mes années lycée une spécialité Histoire de l'art, j'ai eu l'impression de tout recommencer depuis le début, en... dix fois plus chiant ! J'ai donc trainé des pieds pour aller à certains cours, je me suis ennuyée comme jamais. En gros, j'ai rien foutu et pourtant j'étais épuisée. Et oui, les transports et rester assise à écouter quelqu'un parler, c'est épuisant !


Et puis un jour, j'ai pris conscience que les partiels arrivaient à grands pas... Panique totale, révisions forcées et ennuyeuses, semaines des exams enfin passée !


J'ai donc une semaine pour me reposer et j'attaque le second semestre ! Cette fois-ci j'y vais en mode warrior, et j'apprends tout petit à petit, je ne me ferais plus avoir ( oui, c'est ce qu'elle dit tout le temps ! ) De toute manière, les thèmes abordés semblent beaucoup plus intéressants et je ne compte pas repasser cette année alors j'ai intérêt à me bouger !


En attendant de nouveaux articles plus constructifs et folichons vous pouvez me suivre ici sur instagram où je suis assez présente en ce moment. Je vous embrasse très fort, et vous dis à très vite !

( et là, vous allez faire semblant de croire que je suis aussi belle qu'elle, ça me réconfortera )

jeudi 30 octobre 2014

Halloween, oui mais pour tous !

Boo !

Avouez que j'ai réussi à vous faire peur !

Cette année je n'ai pas eu le temps de vous faire une petite série bien détaillée et consacrée à Halloween, mais étant donné que je ne pouvais quand même pas rater cette occasion pour me tartiner la figure, je vous fait part de tout ça.

Pour les grands

Tout d'abord, j'ai été inspirée par un célèbre film d'horreur qui sortait son deuxième opus il y a peu, The Conjuring. J'ai vu le premier, sous la contrainte de mes formidables amis, et comment dire... j'en garde des séquelles, et leurs oreilles très certainement aussi. Ce n'est pas spécialement la poupée Annabelle qui m'a fait le plus peur mais ces histoires de possessions, arh ça me fout les chocottes.


Inutile de vous dire que la clé du maquillage est le contouring. Redessiner les pommettes, arrondir le bout du nez et faire un regard.. heu ? Méga flippant ! 
J'ai adoré jouer avec les ombres, c'est hallucinant à quel point ça peut changer un visage. Bon par contre, je suis mauvaise actrice, difficile d'esquisser un sourire aussi psychotique que le sien.

Pour les n'enfants 

Et puis, à vrai dire c'est surtout les petits qui se déguisent le soir d'Halloween ( c'est d'ailleurs bien malheureux, on devrait tous jouer le jeu ) et je sais combien il est difficile de les garder en place pour les maquiller et combien ils sont douillets, surtout quand on amène un pinceau près des yeux. Alors après de longues négociations j'ai réussi à obtenir ma soeur pour un petit maquillage assez simple et flippant. Donc testé et approuvé !

Pas d'inspiration particulière pour celui là, j'avais envie de tester une transformation en chat et pour rendre le tout un peu plus effrayant je lui ai fait une bouche immense, un peu comme le chat d'Alice aux pays des merveilles. D'ailleurs j'aurais pu carrément le représenter lui.. Hm, affaire à suivre !



J'ai essentiellement utilisé des fards à l'eau. Le plus cool c'est de faire les petits poils de différentes couleurs et le bout de nez. J'ai eu du mal à lui faire les yeux et comme je ne voulais pas trop la traumatiser je n'ai pas dégainé l'eye-liner d'où ce résultat peu satisfaisant à mon goût.

Et sinon, retrouvez mes articles des années précédentes sur le sujet ici : Poupée cassée - Mort vivant - Vampire - Tête de mort

Ce fut rapide mais un réel plaisir de vous écrire à nouveau cependant j'ai un bouquin ( très peu passionnant ) qui attend d'être lu et pris en note...

Alors, qu'allez vous faire pour Halloween cette année ? Déguisé(e) ou planqué(e) ?

lundi 15 septembre 2014

Que vaut la marque Monoprix bio ?

Bonjour, aujourd'hui pour pas changer on parle bio ! Un jour j'arriverais à vous surprendre mais pas maintenant.. j'ai des produits à vous présenter !

J'ai eu le temps de tester quelques produits d'une marque bio de grande surface, et sans grande surprise il s'agit de ( roulement de tambour... ) MONOPRIX. Principal avantage, le prix bien sur. Le déodorant coûte 4€ et la crème hydratante aux alentours de 6€.

La crème hydratante :


Certainement le meilleur produit de la marque que j'ai pu tester ! L'odeur est divine ( ça sent le litchi à plein nez ! ), l'hydratation est au rendez-vous, alors qu'exiger de plus ? Ce qui m'a le plus surprise c'est le fini que laisse cette crème sur la peau. Certes ce n'est pas le fini le plus agréable, mais c'est le même laissé par du gel d'aloé vera pur. Ce qui pour moi représente un gage de fiabilité certain ( wtf ? ).
Même son packaging, -qui en soit est le moins intéressant- est parfait, ou presque, il est pratique car se transporte partout et choupinet. Peut-être pour une hygiène optimale il aurait fallu penser à changer la forme de l'embout, mais bon, si on est soigneux ça devrait le faire.

Le déodorant :


Efficacité 24h, on repassera. Qui a déjà trouvé un déodorant infaillible ? Moi je veux savoir ! Celui-ci ne l'est pas, malheureusement mais c'est tout de même une belle trouvaille qui sent agréablement bon. Et ce qui est encore mieux c'est qu'il est bio et donc beaucoup plus respectueux de votre peau comparé aux autres produits de grandes marques lambda. Si vous n'êtes pas une grande transpireuse et que l'aventure du bio sous les aisselles vous tente, essayez le pour commencer !
En ce qui concerne le packaging tout comme le précédent il est pratique, et choupinet. Seul "petit problème", -si on peut appeler ça comme ça-, c'est qu'il faut lui mettre la tête en bas avant de s'en servir pour que la bille roule mais ceci m'arrivait déjà avec les déodorants non bio.

As-tu déjà testé ces produits, ou ceux d'une marque de grande surface bio ?